Archives de catégorie : Non classé

Les activites culturelles et sportives

Il n’est point besoin d’attendre les congés pour que la famille pratique un grand nombre d’activités.
 Les randonnées
 La résidence le temps d’un weekend
 Les activités nautiques
 A la campagne
 Les sports
 Les visites
 Les croisières
 Les voyages à l’étranger
 Les sports extrêmes ou dangereux
L’élément commun à toutes ses activités : la protection ! Toutes protections spécifiques sauront vous
protéger au cas où. Elles ont été conçus à cet effet. (Casques, lunettes, genouillères, etc.
 Les randonnées (A pieds, à vélo, à cheval, à moto, etc.) :

  • Première chose à préparer : Son itinéraire ! Selon les modes de transport choisis, vous ne
    pourrez pas passer ou bon vous semble et certains axes de circulations vous seront interdits par
    le code de la route, des règlements locaux ou tout simplement par la configuration de votre
    itinéraire et les obstacles que vous pourriez y rencontrer.
  • Vérifiez et adaptez votre chargement en fonction du mode de transport choisi ! Les forces de
    polices ont des surprises tous les ans !
  • Ne faites pas la fêtes tardive avant un départ. Reposez-vous !
  • Arrimez correctement votre chargement
  • Vérifiez l’ensemble des organes de sécurité de votre moyen de transports
  • Vous partez à pied ? Equipez vous de chaussures de qualité, de vêtements visibles et de bâtons
    de marche.
  • Pour le vélo, pensez toujours au kit de réparation. Il est toujours désagréable de se retrouver
    sur le bord de la route pour un simple pneu crevé. Pensez, comme pour la marche à pied, à
    vous équiper de vêtements haute visibilité.
  • Regarder la météo la veille sera un atout supplémentaire. Et différer son voyage d’une journée
    si nécessaire n’est pas utopique. Trop de gens sont allé au devant de sérieux problèmes pour
    ne pas avoir voulu perdre une journée de vacances !
  • Ne partez jamais seul !
  • Prévoyez de quoi vous alimenter et vous hydrater (Même pour une petite balade)
  • Prévoyez des circuits adaptés à la morphologie et aux réelles capacités de la personne la plus
    faible du groupe
  • Prenez l’incontournable téléphone portable et le Gps portatif (Etanche est un plus)
    www.globe4x4-es.com
  • Munissez-vous d’une carte et faites le point régulièrement sur votre position
  • Pensez à la boussole et au briquet
  • Et une trousse de secours (Pansements, pince à échardes, antiseptiques, anti-moustiques,
    bandages, ciseaux, etc.)
  • N’oubliez pas, également, les lunettes de soleil (Et des vrais !)
  • Prévoyez un change protégé dans un sac étanche (Transpiration, pluie,…)
  • Soyez attentif à la météo

2

  • Si vous vous perdez et que vous ne disposez d’aucun support Gps www.globe4x4-es.com,
    trouvez un chemin fréquenté et gardez toujours la même direction vers l’aval. Vous arriverez
    forcément sur une zone habitée.
  • Si la nuit tombe et que vous vous savez loin de toute habitation, préparez vous un coin sûr
    pour dormir (utilisez les abris naturels ou construisez-vous un abri à l’aide de branchages)
    Gardez à l’esprit qu’un corps reposé est un corps capable de réfléchir et d’avancer
  • Dans un autre chapitre, nous évoquions la nécessité, pour les adeptes de grandes randonnées,
    d’effectuer des stages de survie. C’est ludique et cela peut s’avérer fort utile
  • Si vous devez effectuer des passages compliqués, (D’où la préparation préalable d’un
    itinéraire sur carte Ign) www.globe4x4-es.com, prévoyez un minimum de matériels pour les
    mises en sécurité.
    Tous les ans, les secouristes portent assistance à des randonneurs non équipés et en fâcheuse
    posture
  • Prévoyez les vêtements, chaussures et matériels adaptés à votre randonnée !
  • N’exagérez pas non plus le poids du sac à dos. Les premiers kilomètres sont toujours faciles.
    Après…
  • Comme sur la route, pensez aux pauses…
     La résidence le temps d’un weekend
    Les modes de logements sont nombreux (Hôtel, caravane, chez l’habitant, sous la tente, en
    appartement ou en maison louée, à la belle étoile, sur un bateau, chez des amis, etc.)
  • La première chose à faire lorsque vous arrivez : Découvrez l’ensemble de ce qui vous servira
    de logement (L’eau, l’électricité, le chauffage, les disjoncteurs, les coupures d’eau, les
    extincteurs et détecteurs, les moyens d’alerte…)
    Ce n’est pas en cas de problème qu’il faudra se mettre à chercher
  • Localisez la position des services de secours (Police, pompiers, hôpital, médecin, vétérinaire,
    etc.)
  • Comme chez vous, identifiez les risques potentiels (Piscine, balcons, forêts et incendie,
    barbecue, stationnement, produits dangereux, etc.)
  • Si vous avez des enfants en bas âges ou des préados turbulents : C’est encore plus d’actualité !
  • Concernant les logements censés être sécurisés au préalable (Hôtel, bateau, camping…)
    Prenez connaissance des consignes de sécurité
    N’oubliez jamais les drames qui ont concernés, il y a encore peu de temps, certains de ces
    types de logements
    Si vous dormez à la belle étoile :
  • assurez-vous que le lieu que vous avez choisi est autorisé
  • Ne faites aucun feu sans y être dûment autorisé
  • Privilégiez les situations hautes pour dormir (Evitez les cuvettes naturelles, lits de torrent et
    autres lieux qui pourraient se transformer en piège en cas d’évènement climatique soudain)
  • Tenez votre nourriture dans des sacs ou boites hermétiques (Cela vous évitera les mauvaises
    compagnies) (Accrochez les en hauteur)
  • Prévoyez toujours des vêtements secs dans des sacs étanches !
  • Une petite lecture du chapitre « Randonnée » un peu plus loin, vous apportera peut être
    conseils et idées

3

 Les activités nautiques :
 Sur un bateau :
La règle d’or : Tout le monde porte un gilet ! (Et un gilet aux normes !) Pas la relique trouvée dans le
garage du papy.
Obligation de porter le gilet pour les enfants de moins de dix ans.
Pensez à vérifier la présence de l’ensemble des équipements de sécurité obligatoires et annexes.
 Le ski nautique, le parachute ascensionnel, la bouée tractée, la plongée, le kayak, … :
Toutes ces activités nécessitent un minimum de préparation et de bon sens !
Même si certaines activités comme le ski nautique n’impose pas de gilet de sauvetage (Cqfd) mieux
vaut s’en munir. Et cela est valable pour toutes les activités.
N’oubliez-pas que personne n’est à l’abri d’un malaise et, sans gilet, c’est vite la catastrophe ! En
général, on coule à pique et les vacances se termineront par des obsèques !
Entourez-vous de personnes compétentes, responsables, voire de professionnels. C’est votre assurance
vie.
Si vous faites du paddle, du canoë, kayak ou autre engin flottant, n’oubliez pas que vous êtes limité à
la seule bande des 300 mètres !
Ayez toujours un téléphone étanche à portée de main… www.globe4x4-es.com
Pour finir, ne surestimez pas vos capacités… C’est comme aux vacances d’hiver, les premières
journées sont souvent fatales pour votre squelette ou vos muscles et écourtent très vite le séjour
(Plâtres, béquilles, etc.)
 La baignade :
Vous avez plusieurs options pour profiter d’une bonne baignade (La piscine privée ou publique, les
lacs, les rivières, les plans d’eau, la mer, les torrents, et…La baignoire !)
Deux types de baignade existent : Celle qui est surveillée et celle qui ne l’est pas !
Privilégiez toujours une zone surveillée. La présence des sauveteurs vous laisse une chance de survie !

  • Ne laissez jamais les enfants seuls. Il faut quelques secondes pour disparaitre sous l’eau.
  • Ne vous baignez pas après un repas (Le sang se concentre dans les viscères et donc moins
    dans les muscles et le cerveau)
  • Attention également aux consommations de médicaments, d’alcool et de stupéfiants. Leurs
    effets narcoleptiques (Somnolence) peuvent être très risqués
  • Restez toujours en groupe
  • Ne nagez jamais à contre courant (Si ce n’est ponctuellement) Vous vous épuiseriez. Suivez
    plutôt le courant et faites des signes aux personnes sur les rives ou sur les berges.

4

  • Les enfants ne sachant pas nager, doivent porter gilets ou brassières aux normes, s’ils évoluent
    au bord de l’eau (Et toujours sous surveillance rapprochée) (Pas du coin de l’œil entre deux
    conversations !)
  • Attention aux tourbillons d’eau (Torrents, rivières et fleuves) Ont les trouve souvent lorsque
    l’eau rencontre un obstacle et change de direction. Leur puissance laisse peu de chance à toute
    personne qui serait prise dedans.
    Si vous devez assister une personne en difficulté, attachez vous au moyen d’une corde ! Sinon,
    cela fera deux victimes !
  • Attention également aux sables mouvants. L’expression est mal adaptée mais en général, il
    s’agit d’un sol gorgé d’eau comme du sable, de la vase, ou de la terre.
  • Pour faire simple, lorsque vous marchez dessus, la pression de vos pieds sépare l’eau des
    grains de sable ou de terre. Alors, vous vous enfoncez. Le phénomène de succion est
    important et vous avez de plus en plus de mal à vous dégager ! Le pire, c’est que plus vous
    vous débattez plus vous vous enfoncez !
    Si vous devez porter assistance à une personne prise dans ce type de sol mouvant, utilisez des
    branches, planches, matelas…Tout ce qui pourra répartir votre poids sur le sol meuble.
    Si vous êtes vous-même en difficulté et seul, essayez d’utiliser tout ce qui est à votre portée
    pour répartir votre poids. Faites des gestes amples et lents. (Dans ce genre de situation la
    possession d’un sifflet ou d’un téléphone à portée de main, que nous recommandons, prend
    tout son sens.
  • Si vous faites de la nage en eau vive, pensez au casque ! Et au gilet de sauvetage adapté.
    N’oubliez pas non plus la combinaison, les chaussures et le téléphone étanche à portée de
    main (Pas dans le sac à dos et muni d’une sangle) www.globe4x4-es.com
  • Les piscines privées font leur lot de victimes chaque année ! Et souvent des enfants !
  • Comme nous l’évoquions dans la rubrique « La sécurité à la maison » :
    o Les statistiques nous informent que chaque année, environ un millier de personne
    meurent de noyade ! Et encore une fois, beaucoup d’enfants de moins de 6 ans !
    o Une cinquantaine concerne les piscines publiques
    o La moitié de ces noyades ont lieux en mer et dans la bande des 300 mètres
    o Les autres cas, dont les piscines privées, se partagent les 44% restants (Lac, baignoire,
    rivière, mare, etc.)
    o N’oubliez pas qu’1 tiers de ces noyades est mortel et que plus l’on s’éloigne des lieux
    fréquentés et surveillés, plus le danger de mort est grand !
  • Voici donc quelques points à mémoriser :
    ◘ Equipez votre piscine ou plan d’eau de barrière ou d’équipement d’alarme en cas de chute.
    Ca tombe sous le sens et en plus, c’est obligatoire
    ◘ On ne laisse jamais un ou plusieurs enfants seuls dans de l’eau (Piscine privée ou publique,
    lac, rivière, baignoire, mer, etc.) Même si la zone est sous la surveillance de maîtres nageurs.
    Ils n’ont pas, non plus, de supers pouvoirs !
    ◘ Apprenez à nager à vos enfants dès le plus jeune âge
    ◘ Equipez vos enfants de brassières de sécurité (Aux normes) dès qu’ils sont proches de l’eau
    et même s’ils ne se baignent pas. Même chose sur un bateau !
    ◘ Faite surveiller les enfants par un adulte responsable, qui sait nager et qui n’est pas sous
    l’emprise de l’alcool ou de je ne sais quelle autre substance. Cet adulte à le rôle de surveillant
    et ne quitte son « poste » que s’il est remplacé par une personne viable
    ◘ Ne vous baignez pas en étant alcoolisé, fatigué, sous traitement. Si vous êtes épileptique ou
    spasmophilique, soyez toujours accompagné.
    ◘ Soyez vigilant après un repas. Le sang se concentre dans les viscères et moins dans le
    cerveau et les muscles

5

◘ Ne vous baignez pas lorsque les services de sécurité vous l’interdisent !
◘ Refroidissez-vous avant chaque baignade pour éviter l’hydrocution
◘ Evitez les zones côtières et les bords de lacs ou rivières lors de météo tempétueuse
◘ Ne nagez jamais contre le courant en rivière et en mer. Vous seriez vite épuisé !
◘ Demander conseil aux secouristes présents n’est pas honteux. Bien au contraire !
◘ Privilégiez les zones de baignades surveillées
A la campagne :
A la campagne, beaucoup moins de risques mais :

  • Attention aux piqures d’insectes et aux morsures d’animaux
    o Chaussures hautes,
    o Antihistaminique,
    o Bâton de marche,
    Sont quelques idées pour vous éviter de mauvaises surprises
    Sachez que dans la majorité des cas, les insectes et les animaux n’attaquent pas ! Ils se
    défendent ou défendent leur territoire
  • Ne traversez pas les champs clôturés (Si vous avez l’autorisation, refermez les accès derrière
    vous)
  • Attention aux animaux de fermes (Ils paraissent gentils, mais leurs dimensions, leur poids,
    leurs réactions représentent autant de dangers potentiels)
  • Informez les enfants des dangers qu’ils peuvent rencontrer
  • Attention aux puits et excavations naturels ou artificiels
  • Habituez votre entourage à observer sans déranger
  • Attention aux phénomènes météorologiques (Voir le chapitre sur les orages et tempêtes)
     Les sports
    Tout le monde se dit : C’est décidé ! Cette année, je fais du sport toutes les semaines et tous les
    weekends et en plus, pourquoi pas, un régime !
    Erreur ! Car plusieurs mois sans activité et aucune préparation préalable auront vite raison de vous dès
    le début.
    Et malheureusement, trop de gens le prenne avec le sourire et cela se termine mal !
    Faire du sport : Oui ! Mais pas n’importe comment ! Vous allez changer de rythme. Une préparation
    s’impose.
    Si vous décidez de faire un régime en même temps, c’est bien, mais…
    Alors, avant de vous jeter sur les tatamis, monter sur un cheval, vous remettre au rugby de vos jeunes
    années, vous plonger dans l’eau pour faire la dernière activité à la mode, partir à fond sur le prochain
    semi-marathon ou vous essayer à la salle de fitness :
    Pensez à la préparation physique et médicale préalable !

◘ Si vous décidez de faire un sport dont vous n’êtes pas coutumier, prévoyez une petite visite
préalable chez le médecin et exposez lui votre projet
◘ Préparez vous physiquement aux efforts que vous allez vous imposer

6

◘ Rappelez-vous ! Evitez les activités en plein soleil et en pleine chaleur. Privilégiez les
périodes matinales et vespérales (De fin de journée ou du soir)
◘ N’oubliez pas de vous hydrater avant d’avoir soif ! Après : Il est souvent trop tard.
◘ Pensez à une alimentation équilibrée et adéquate (Sels minéraux, glucide, lipides, etc.)
Ces quelques mémos vous éviteront bien des problèmes…
Vos muscles et votre cerveau auront besoin d’une nourriture adaptée. Aussi, ne faites pas n’importe
quoi et privilégiez la consultation d’un spécialiste plutôt que les conseils parfois douteux des différents
animateurs de forums sur internet.
Les règles de base :

  • Faites vos activités le matin ou le soir à la « Fraiche » !
  • Echauffez vos muscles avant et étirez-les après
  • Hydratez-vous
  • Commencez doucement et ne forcez pas
  • Arrêtez immédiatement à la moindre alerte (Douleur, fatigue, sensations inconnues, etc.)
     Les visites
    Certains vont me dire : Les visites ? Mais ce n’est pas dangereux une visite !
    Et bien c’est simple : Lorsque vous effectuez des visites de monuments, de zoo, de parc et que sais-je
    encore, votre organisme travaille !
    Il faut donc associer votre visite à une petite randonnée :
  • Prévoir des chaussures adaptées
  • Tenir compte de la météo
  • Prévoir de l’eau
  • Se protéger du soleil (Chapeau, crème solaire…)
  • Se renseigner sur le site visité (Toilettes, secours, restauration, sécurité, accueil…)
    Autant de petits détails qui vous éviteront des petits désagréments ou, au pire, vous pourriront la
    journée.
     Les croisières
    Et oui ! De plus en plus de personnes se passionnent pour les croisières le temps d’un weekend.
    Pour deux ou trois jours, sur une péniche aménagée au gré du canal du Nivernais, sur le bateau d’un
    ami au bord de la mer, ou sur un navire plus conséquent,
    Les précautions spécifiques n’en demeurent pas moins incontournables :
  • Gilets de sauvetage obligatoires pour les enfants et vivement conseillés pour les adultes !
    Même à 5 mètres d’une rive, on peut se noyer !
  • Si vous prenez les commandes du bateau, vérifiez que vous en avez le droit et surtout…Les
    capacités ! Avoir le permis n’est pas forcément synonyme de compétence…
  • Garder vos papiers d’identité dans des éléments étanches et à portée de main.
  • Pensez toujours aux vêtements chauds. Les matinées et les soirées sont souvent plus fraiches
    sur l’eau.

7

  • Penser à prendre les médicaments contre le mal de mer (Même si vous êtes en rivière)
  • Soyez attentif aux équipements et aux consignes de sécurité (Les derniers naufrages nous
    rappellent que, même sur un navire conséquent, personne n’est à l’abri…)
  • Comme pour tout voyage, prévoyez vos médicaments spécifiques (Diabètes, thyroïde,
    tension…(Vous aurez beaucoup de mal à vous les procurer durant votre croisière)
  • Pensez aux incontournables et nécessaires crèmes solaires et lunettes de soleil
  • En cas de problème ou d’avarie très grave, nécessitant l’abandon du navire, retardez le plus
    possible votre saut dans l’eau mais soyez prêt, sur le pont, dès que vous l’estimez nécessaire
    Si aucune chaloupe, hélicoptère, radeau de survie ou autre moyen flottant n’est disponible et
    que le bateau est sur le point de sombrer, alors seulement, vous vous jetterez à l’eau. Mais
    retardez ce moment jusqu’à l’extrême
    N’oubliez pas que les chances de survie, une fois dans l’eau, sont très minces ! Vous ne
    pourrez pas revenir en arrière (Au sens propre comme au figuré)
  • Chaque cas étant unique, nous ne pouvons développer chaque situation de crise. Vous devrez
    vous adapter avec sang froid et bon sens
     Les voyages à l’étranger
    Les voyages à l’étranger de courte durée sont fréquents aujourd’hui. Les moyens de transports
    modernes nous permettent de nous évader quelques jours, même le temps d’un weekend.
    Haaaa ! La Place Rouge, le Château de Schönbrunn, La Tour de Londres, la Fontaine de Trévi…
    La particularité de ces voyages, c’est que vous aller vous retrouver dans des pays aux habitudes aux
    mœurs et aux coutumes parfois différentes des vôtres ou de celles que vous connaissez déjà.
    Aussi, voici un petit pense-bête :
  • Notez les numéros de secours spécifiques aux pays visités
  • Notez les coordonnées de votre ambassade, du Consulat et de façon générale, tous les numéros
    qui pourront vous êtres utiles. Conservez-les dans un endroit protégé, sec et étanche.
  • Informez vos amis, votre hôtel, vos proches de vos futurs itinéraires
  • Prévoyez les médicaments qui vous sont indispensables et en quantité suffisante (Vous ne les
    trouverez pas dans la zone que vous visitez)
  • Souscrivez un contrat d’assistance ! On ne le dira jamais assez !
  • Si vous partez dans un pays présentant des risques sismiques, volcaniques, cycloniques ou
    autres joyeusetés du même genre, lisez nos thèmes traitant ces sujets
  • Certains pays présentent des troubles spécifiques (Instabilité politique ou sociale) Renseignez
    vous auprès du ministère de l’Intérieur ou des Affaires Etrangères avant de partir
  • Vérifiez la validité de vos papiers plusieurs mois avant. Il est fréquent de voir des personnes
    refoulées au dernier moment, faute d’un passeport, d’un carnet de vaccination ou d’un visa
    conforme
  • Attention également à la nécessité de papiers spécifiques pour les enfants mineurs ou faisant
    l’objet de garde alternée dans le cadre du jugement de divorce (Surprise garantie à l’aéroport,
    même pour un Paris Nice selon les compagnies)
  • Si vous partez dans une zone désertique ou semi-désertique (La location d’un téléphone
    satellite n’est pas superflue)
  • Attention aux appels téléphoniques internationaux (Même pour les DOM TOM) Les surprises,
    lors de la réception de la facture, sont parfois stupéfiantes pour votre porte-monnaie.

8
 Les sports extrêmes ou dangereux
Certains d’entre vous ont décidé de s’adonner à des sports extrêmes souvent synonymes de
dangereux !
Spéléologie, parachutisme, saut à l’élastique, pilotage et autres activités du même genre doivent faire
l’objet de formation préalable et d’encadrement par des professionnels.
Ne pratiquez pas ces sports ou aventures sans prendre l’ensemble des mesures adéquates. Vous
pourriez très vite le regretter, vos amis et votre famille aussi.
Sachez que les dégâts sont généralement proportionnels à la dangerosité de l’activité pratiquée.

Le meilleur moyen d’être sauf, c’est de ne jamais se croire en sécurité !
Thomas Fuller (1608 – 1661)

En cas d’accident, le premier réflexe est avant tout d’appeler les secours :
SAMU : 15
Pompiers : 18
Numéro unique d’urgence européen : 112

Rallye des gazelles 2020

Le Groupe Prévention est heureux d’avoir trouvé le financement, via ses partenaires, du véhicule tout terrain qui accompagnera l’équipage 105 du prochain Rallye des Gazelles qui se déroulera du 13 au 28 mars 2020.

Notre Président, Benoît NOBLE, a remis les fonds ce jour, à Cécile et Mélaine.Mélaine et Cécile, les Cotra’Zelles,  portent un projet de cœur axé sur ce qu’elles connaissent bien : Le soutien aux personnes souffrant de troubles psychiques ou en difficultés psycho-sociales par un accompagnement au quotidien ceci, au sein d’un établissement ESAT COTRA de l’Oeuvre Falret.

C’est la beauté de leurs actions et l’engagement de ces deux prochaines Gazelles qui ont convaincu le Groupe Prévention d’apporter tout son soutien à cette superbe cause.

Bonne route à elles !

Bonne nouvelle !

Le gouvernement français s’inspire des travaux du Groupe Prévention et reprend la quasi totalité des conseils que nous proposons depuis des années.

Reste pour le gouvernement à poursuivre dans l’exploitation de nos propositions en mettant en oeuvre et en légiférant sur l’obligation de formation et d’entrainement pour l’ensemble des populations, tant par le programme scolaire qu’au sein des entreprises.

Encore un peu de patience…

http://www.gouvernement.fr/risques/utiliser-les-medias-sociaux-en-situation-d-urgence